Laurent Cuniot

La dramaturgie de Reverse Flows. Engager une œuvre avec la technologie.

En un prélude, quatre mouvements et un postlude enchaînés, Reverse Flows confronte deux écritures, l’écriture instrumentale et l’écriture électroacoustique qui ici puisent aux mêmes sources : celles de l’énergie, du mouvement, de l’articulation, de la poésie du son.
Cette confrontation ainsi que la déclinaison des liens que l’instrument soliste entretient avec l’électronique et l’ensemble instrumental (de la complémentarité à l’opposition frontale) nourrissent la dramaturgie de la forme.

Entretien réalisé par Frank Madlener le 21 avril 2015. Série Sur le vif © Ircam, 2015

Les commentaires sont fermés.



    À découvrir aussi