Rhapsodie démente – Bande-annonce

Le chantier 2014-2018 initié par François Verret est un immense laboratoire nomade passant par Paris, Grenoble et Strasbourg. En 2015 émerge une Rhapsodie démente, dont les protagonistes fonctionnent en roue libre, s’autorisant le libre jeu des « dérives associatives » : l’histoire singulière se heurte à la grande Histoire, les subjectivités s’accordent et se désaccordent. Montage de tableaux vivants, tranchées vocales, paysages acoustiques et optiques, déperdition de la mémoire et invention d’une langue nouvelle…

© MC2 Grenoble

Les commentaires sont fermés.



    À découvrir aussi