article_orchestrer_3

Orchestrer aujourd’hui – Partie 2

Étincelle

Pour aborder la question qui est au cœur de ManiFeste-2015, nous avons choisi de rencontrer quatre compositeurs invités par l’académie : Ivan Fedele, Michael Jarrell, Michaël Levinas et Yan Maresz. Autour des mêmes questions, un dialogue à distance…

article_orchestrer_3

Orchestrer aujourd’hui – Partie 1

Étincelle

Pour aborder la question qui est au cœur de ManiFeste-2015, nous avons choisi de rencontrer quatre compositeurs invités par l’académie : Ivan Fedele, Michael Jarrell, Michaël Levinas et Yan Maresz. Autour des mêmes questions, un dialogue à distance…

in_vivo_cassiers

Voyage au bout de l’identité fasciste

Étincelle

Dans les deux cas, même s’il aborde la même période historique et bien qu’il traite des mêmes sujets, à savoir l’identité fasciste, les choses sont très différentes. Et les deux spectacles que nous montons à partir de ces œuvres seront également complètement différents.

rhapsodie_demente

Prendre le temps…

Étincelle

Le « chantier 2014-2018 » est né de la volonté de ne pas s’en tenir à un regard passif sur les commémorations de la Grande Guerre. Si on évoque de manière disons « responsable » les disparus, le gâchis, la folie, bref la tragédie, on ne se pose pas réellement la question de pourquoi ça s’est passé.

article_faust

Les violons de Faust

Étincelle

La violoniste Isabelle Faust jouera sur instrument baroque et sur instrument moderne pour son récital à ManiFeste. « Je menais de front deux récitals pour violon seul, l’un baroque et l’autre contemporain car Heinz Holliger et Michael Jarrell m’écrivaient des pièces.

Philippe_Hurel_1

Philippe Hurel : radicalement pluriel

Étincelle

Le compositeur Philippe Hurel, qui fête ses soixante ans cette année, a toujours su trouver une cohérence dans ses contradictions. « Il n’y a rien de pire que l’œcuménisme, dit-il avec ce ton entier et plein d’humour que le caractérise.

an_experiment_with_time

Machinerie temporelles

Étincelle

Les machines temporelles, machines à remonter le temps, machines à dilater le temps, ont été souvent l’apanage des œuvres de fiction, de science-fiction. Et c’est en effet de fiction, et aussi un peu de science, qu’il est question ici avec la création du compositeur italien Daniele Ghisi.

rdw_22

Portrait « ManiFeste » : Zach Sheets, compositeur | Ensemble intercontemporain

Revue du web

Je mène depuis toujours une double-spécialisation, annonce d’emblée Zach Sheets : je suis flûtiste et compositeur. Cumuler les deux métiers est assez difficile, car ce sont deux approches différentes de la production musicale, mais ils s’enrichissent toujours.

rdw_18

Portrait « ManiFeste » : Adrien Trybucki , compositeur | Ensemble intercontemporain

Revue du web

Violoncelliste de formation, le toulousain Adrien Trybucki se tourne très vite vers la composition. Alors qu’il n’a que 13 ans, l’Orchestre du CRR de Toulouse créé sa première œuvre orchestrale… De là, il suit le cursus « classique » pour les aspirants compositeurs en France.

rdw_19

Zimmermann et Boulez au festival ManiFeste | Concert Classique

Revue du web

Faire tout un monde d’une œuvre, inclure dans le temps d’un concert l’insaisissable du temps : ainsi pourrait-on, de manière idéale, définir l’objet de toute création musicale ambitieuse. Directeur de l’Ircam, Frank Madlener a ainsi repris cette idée d’ « œuvre-monde » et l’a mise en exergue de l’édition 2015 du Festival ManiFeste.

rdw_21

Festival ManiFeste : Créations électrisantes avec Court-Circuit | Diapason

Revue du web

L’ensemble Court-Circuit frôle déjà son quart de siècle mais n’a rien perdu de sa fougue. Pour les trois pièces données en création dans le cadre du festival ManiFeste, les compositeurs puisaient en connaissance de cause dans son fort potentiel énergique.

rdw_17

Portraits « ManiFeste » : Utku Asuroglu, compositeur | Ensemble intercontemporain

Revue du web

Né en 1986 en Turquie, Utku Asuroglu commence la musique sur le tard. Ce n’est en effet qu’à 17 ans qu’il débute le piano — et, d’emblée, il se découvre un goût pour le détournement des œuvres qu’il travaille. Son professeur l’encourage d’ailleurs à improviser au piano sur divers sujets, parfois, et même souvent, extra-musicaux.

rdw_12

L’opéra « la Métamorphose » s’impose définitivement | Bruno Serrou

Revue du web

Retravaillé par son auteur, Michaël Levinas, l’opéra “la Métamorphose” s’impose définitivement au Théâtre de l’Athénée avec Le Balcon. Créé avec succès le 7 mars 2011 à l’Opéra de Lille (1), son commanditaire, la Métamorphose est, après la Conférence des oiseaux en 1985, Go-gol en 1996 et Les Nègres en 2004, le quatrième opéra de Michaël Levinas.

rdw_16

Portraits « ManiFeste » : Igor Santos, compositeur | Ensemble intercomtemporain

Revue du web

Né en 1985, le brésilo-américain Igor Santos suit une formation 100% américaine : un Bachelor of Music en composition à l’Université de Floride Sud, suivi d’un Master’s à la Eastman School of Music (Etat de New York) ; il prépare aujourd’hui un doctorat à l’Université de Chicago (Illinois).

Philippe Hurel © N. Botti

Philippe Hurel, un musicien toujours aussi libre de ses choix | La Croix

Revue du web

« Le son de l’orchestre, cela reste magique ! » Pour ses 60 ans qu’il célébrera le 24 juillet 2015, Philippe Hurel a parachevé un grand cycle symphonique, Tour à Tour, dont le volet central pour orchestre et électronique a été créé début juin 2015 dans le cadre du Festival ManiFeste de l’Ircam (1), qui lui consacre un second concert le 20 juin (2).

Michel Tabachnik © Jean Baptiste Millot

Bernd Alois Zimmerman : un requiem plein de vies | Telerama

Revue du web

Dirigée par Michel Tabachnik, le “Requiem pour un jeune poète”, œuvre-monde du compositeur allemand, provoque un véritable choc tellurique. Comme il y a des « hommes océans » (dixit Victor Hugo), il existe des œuvres mondes. Des continents entiers y dérivent, avec leurs terres de feu et leurs calottes glacières, leurs luxuriances amazoniennes et leurs Sahels arides.

rdw_11

La Métamorphose : Kafka, l’inouï et l’in-vu | Musikzen

Revue du web

A l’Athénée dans le cadre du festival Manifeste 2015 (Ircam) : La Métamorphose, opéra de Michaël Levinas d’après Kafka. Une recréation, quatre ans après la première à Lille dans une mise en scène de Stanislas Nordey.

Philippe_Hurel_1

Tour à Tour de Philippe Hurel : création et consécration | ResMusica

Revue du web

Avec la création mondiale de son triptyque orchestral Tour à Tour, Philippe Hurel, tout juste soixante ans, à qui le Festival Manifeste offrait un concert monographique à l’Auditorium de la Maison de la Radio, révèle au public parisien une oeuvre somme, éblouissante autant que jubilatoire.

rdw_8

Requiem pour un jeune poète en ouverture de Manifeste | ResMusica

Revue du web

Coup d’envoi retentissant du Festival de l’IRCAM Manifeste, qui mettait à l’affiche de la Philharmonie le très rare Requiem pour un jeune poète de Berndt Alois Zimmermann, oeuvre monstre au sein de laquelle s’incarne la conception pluraliste du compositeur allemand.

rdw_7

Cristina Branco ou le fado sans fardeau | Le Figaro

Revue du web

Aujourd’hui mère de deux enfants et installée en Hollande, épicentre de son succès, elle veut porter le fado vers de nouvelles terres. C’est pourquoi elle présentera au Centre Pompidou un projet expérimental, Fado errático, dans le cadre du festival ManiFeste …

rdw_5

Philippe Hurel : « Maintenant, j’y vais à fond » | Le Monde

Revue du web

Vêtu d’un élégant manteau, coiffé d’un joli feutre, Philippe Hurel n’a rien de l’homme de Cro-Magnon auquel il nous a, jadis, avoué s’apparenter quand il s’adonne exclusivement à la composition. Facile alors d’en ­déduire que le grand cycle, Tour à tour, qui sera donné le 5 juin, est achevé.

Maquette de l'Ircam

L’IRCAM ouvre ses portes au public ce samedi 6 juin | Les numériques

Revue du web

L’IRCAM, le célèbre Institut de recherche et coordination acoustique/musique parisien fondé en 1977 par Pierre Boulez à la demande de Georges Pompidou, nous laisse exceptionnellement samedi prochain pénétrer au cœur de ses champs de recherche actuels. Sésame, ouvre-toi !

rdw_4

Manifeste : un mois de découvertes musicales à Paris | Culturebox

Revue du web

L’Ircam, à Paris : à la fois laboratoire de recherche sur le son et lieu de création musicale, c’est le saint des saints de la musique contemporaine. A partir du 2 juin et pendant un mois, l’institution sort de ses studios au sous-sol pour s’exposer dans 12 lieux de la capitale.

rdw_2

Daniele Ghisi et son équation musicale | Culturebox

Revue du web

Daniele Ghisi, un jeune compositeur et mathématicien italien qui monte, est en résidence à l’Ircam, dans le cadre de “Manifeste”, le festival du laboratoire parisien de recherche en musique contemporaine.

article_georgia

« Roll…n’Roll…n’Roll » de Georgia Spiropoulos | Radio France Musique

Revue du web

La compositrice de la semaine dans Alla Breve est Georgia Spiropoulos, Athénienne active à Paris depuis 18 ans. Pour France Musique et pour le festival Manifeste organisé par l’IRCAM, elle a composé une suite de miniatures pour harpe et électronique, spécifiquement pensées pour la harpiste Hélène Breschand.

cristina_branco_6

Musique contemporaine et Fado – AFP

Revue du web

La création musicale la plus en pointe mais aussi le fado portugais sont à l’honneur du prochain festival “Manifeste” de l’Ircam, le centre fondé par Pierre Boulez près du Centre Pompidou à Paris. Cette année, le festival “Manifeste” voit grand.